COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ArticlesActualités

©Wonderwoman627
Dans certains pays, la nouvelle année s'accueille même avec des feux d'artifices.

Ce que vous ne savez peut-être pas sur la Saint-Sylvestre

Où aller pour le réveillon du nouvel an ? Quoi manger le soir du réveillon ? … il existe autant de question qu’on se pose quand cette fête arrive. Mais saviez-vous réellement d’où vient elle, et surtout pourquoi appelle-t-on cette fête le réveillon de la Saint-Sylvestre ?

Plus qu’une journée à passer et 2020 touchera à sa fin. Nombreux pensent que la Saint-Sylvestre fait allusion au saint du même nom ou que c’est une fête en son honneur. Pourtant, il n’en est rien. La fête existait déjà bien avant que Saint-Sylvestre 1er ne devienne pape et soit très connu. Presque tout le monde s’attèle déjà à préparer cette soirée spéciale, que celle-ci soit en famille ou entre amis. Mais saviez-vous réellement d’où vient cette culture aujourd’hui devenue mondiale ?

La fête du solstice d’hiver

Dans les anciennes cultures, on parle attribue cette fête aux Sigillaires, fêtes célébrées dans la Rome antique pour marquer le solstice d’hiver. Ainsi, à cette époque, il n’y avait aucune date fixe pour cette fête. C’est Jules César qui fixa la date du 31 décembre pour la fête de la Saint-Sylvestre. A cette époque, les romains festoyaient autour d’un long et copieux repas en s’échangeant des vœux, des offrandes et des confiseries.  

Faites du bruit pour chasser les mauvais esprits

Les boissons sont au frais, les plats sont déjà définis, tous ont hâte d’y être et de commencer le compte à rebours. Oui, le 31 décembre à minuit, chacun a hâte de crier « bonne année » à se racler la gorge. A l’origine, faire du bruit durant le réveillon de la Saint-Sylvestre servait plutôt à chasser les mauvais esprits. Selon les croyances, à cette période où le Solstice d’hiver débutait, pour commencer une saison fructueuse, il fallait chasser les mauvais sorts et les mauvais esprits.