COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

©Ministère de la santé publique Madagascar
Les passagers ont rempli une fiche d'engagement en débarquant à l'aéroport d'Ivato.

"Un certificat de fin de mise en quarantaine'' pour les passagers des derniers vols entrants

La fin de la mise en confinement des personnes venant de l’étranger est une étape importante dans la lutte contre la Covid-19 pour Madagascar. En effet, les personnes qui auront été testées négatives au virus seront autorisées à réintégrer la société. L’Etat a donc mis en place des mesures spécifiques pour s’assurer que ces personnes ne sont pas porteuses du coronavirus.

 C’est depuis le 11 mars dernier que les passagers des vols entrants dans le pays sont surveillés de près par les autorités malgaches afin de contenir la propagation du coronavirus à Madagascar. Ces personnes ont été mises en confinement pour une durée de 14 jours : période d’incubation du virus. Mais avant de pouvoir rentrer chez eux, ces personnes devront se soumettre à un dernier test à partir de ce 31 mars.

 Le ministère de la santé leur délivrera un « certificat de fin de mise en quarantaine » prouvant qu’ils ne sont pas porteurs du virus et qu’ils peuvent réintégrer la société sans menacer les autres. Cette réinsertion dans la société inquiète l’opinion publique. Dans la capitale, la population est très sensible à la psychose, puisque la quasi-totalité des cas confirmés à Madagascar sont des cas importés.

 Ces mesures prises par les autorités, visent également à rassurer l’opinion publique. En effet, l’objectif est d’éviter que ces personnes soient marginalisées par le reste de la société.