COVID-19 : Tous ensemble face au virus

MagazinesConseils santé / SantéNakà

© Andrea Piacquadio
La prononciation de certains mots favorise la projection de postillons qui pourraient propager le coronavirus.

Décryptage : Certaines syllabes que nous prononçons seraient plus susceptibles de propager la covid-19, est-ce vrai?

Eh oui! Selon une étude française, une distance de deux mètres est nécessaire, notamment lors d’une discussion entre deux personnes ou plus. La prononciation de certains mots pourrait être plus susceptible que d’autres de transmettre le coronavirus!
Par exemple, les syllabes qui commencent par le son « p », envoient des jets d'air qui atteignent un mètre en une seconde. Étonnant non !???
Selon certains chercheurs français, « il ne suffit pas de respirer le virus une fois pour être malade. La distance n'est pas pertinente si on ne prend pas en compte le temps et la circulation de l'air dans l'espace ».

Studio Sifaka · 2020 - 10 - 14 DÉCRYPTAGE - SYLLABES VF


Marina ve fa misy karazana voanteny mety hanaparitaka kokoa ny coronavirus, rehefa tononina ?
Marina izany, araka ny fanadihadiana tany Frantsa, mila tazomina ny elanelana 2 metatra rehefa miresaka. Misy karazana voanteny mety hanaparitaka kokoa ny coronavirus rehefa aloaky ny vava.
Ohatra, rehefa manonona ny voanteny manomboka amin’ny « p » na « b » izao dia mamoaka rivotra tonga hatrany any amin’ny 1metatra isika ao anatin’ny 1 segondra monja. Mahagaga e!!!?
Hoy ireo mpikaroka frantsay hoe « Tsy voatery hoe miaina indray mandeha ilay tsimokaretina dia marary. Tsy misy dikany ny elanelana raha tsy rarahiana ny fivezivezen’ny rivotra sy ny fotoana hijanonana eo amin’ny toerana iray. »

Studio Sifaka · 2020 - 10 - 14 DÉCRYPTAGE - SYLLABES VM