COVID-19 : Tous ensemble face au virus

MagazinesConseils santé / SantéNakà

©Studio Sifaka
Madagascar compte 300 décès de la covid-19 sur une période de 8 mois.

Décryptage : Qu’est-ce que la théorie du facteur 100 durant la pandémie de la covid-19 en Afrique ?

Le facteur 100 vient de la thèse du médecin sénégalais, Massamba Sassoum Diop. Dans son étude, il constate que, pour l'instant, l'Afrique est beaucoup moins impactée que d'autres continents. D’après ses résultats, l’Afrique a quasiment un facteur 100, en termes d’amoindrissement, notamment en taux de mortalité.

Appliquons sa théorie à la population de Madagascar. Ici nous avons 26 millions d’habitants, en projetant ce chiffre sur le modèle de Wuhan en Chine, Madagascar aurait dû avoir 2.6 millions de personne touchées par le coronavirus, on aurait dû avoir près de 130.000 personnes en réanimation et 65.000 décès. Cela veut dire qu’on aurait dû être sur des chiffres de plusieurs dizaines de milliers de morts alors qu’aujourd’hui, Madagascar enregistre 300 décès.


Studio Sifaka · 2020-11-05_DECRYPTAGE-VF

 


Petra-kevitry ny dokotera senegaly Massamba Sassoum Diop izy io ry………….. Milaza izy ao anatin’io fanadihadiana nataony io fa hatreto, mbola kely ny fiantraikan’ny covid-19 eto Afrika mihoatra noho ny kaontinanta hafa. Araka ny voka-pikarohany, manana ny atao hoe facteur 100 i Afrika, izany hoe isa kely indrindra, manodidina ny zato, amin’ny isan’ny fahafatesana.

Ampiharintsika amin’ny mponina eto Madagasikara ity petra-kevitra ity. 26 tapitrisa isika no mponina eto, raha hoe tany Wuhan tany Chine io isana mponina io a, teo amin’ny 2,6 tapitrisa teo ny olona mety voan’ny coronavirus. Olona miisa 130 000 no mety nila fameloman’aina ary 65.000 no mety namoy ny ainy. Midika izany fa mety mbola anjatony maro lavitra noho izao no maty teto amintsika, hatreto anefa, 300 no isan’ireo namoy ny ainy.

Studio Sifaka · 2020-11-05_DECRYPTAGE-VM