COVID-19 : Tous ensemble face au virus

MagazinesCulture / Sandrify

©AFP
Les tombeaux familiaux dans un village de Madagascar.

Sandrify du 20 février 2020: Les rites funéraires chez les Mahafaly

« Sahira » veut dire littéralement « en difficulté ». Chez les Mahafaly, c’est ce qui se dit des proches d’une personne qui vient de mourir. Quand cela arrive, il est de coutume dans ce groupe régional du sud-ouest de Madagascar de sacrifier un zébu. Toutefois, les proches du défunt ne peuvent pas consommer la viande parce qu'elle est assimilée au corps de la personne. Autre particularité, les Mahafaly sont enterrés dans un cercueil en bois. Tout le monde cotise pour acheter ce dernier afin de minimiser la charge qui pèse sur la famille.    



Fahasahirana no filazana ny fahoriana any amin’ny foko Mahafaly. Rehefa misy olona maty dia tsy maintsy mamono omby mba ho solon’ny ainy. Zaraina amin’ny mpanotrona ny henan’io biby novonoina io saingy tsy mahazo mihinana amin’izany ireo akaiky azy. Tsy maintsy alevina amin’ny vata-paty hazo ihany koa ny Mahafaly rehefa maty. Hanaovana tsipaipaika io mba tsy hitambesatra amin’ny mana-pahasahirana irery ny vidiny.