COVID-19 : Tous ensemble face au virus

MagazinesCulture / Sandrify

©Studio Sifaka
La maison de Jean Laborde après réhabilitation.

La maison Jean Laborde, plus qu’une maison, elle reflète l’esprit de son propriétaire

Jean Laborde a appelé son domaine « Femme nue et ouverte ». Selon notre guide, Maminirina Ezekia Rabearindrato, Jean Laborde était « obsédé » par les femmes. C’est pour cette raison qu’il a fait de son domaine, une représentation du corps de la femme. En 1996, l’Association les Amis de Jean Laborde a réhabilité la maison principale, qui représente la tête de la femme formant le domaine. Cette maison principale est désormais devenue une bibliothèque ouverte à tout le monde avec un accès gratuit aux livres. La biographie de Jean Laborde ainsi que ses travaux y sont exposés. Les maisons, abritant autrefois des militaires et représentant les bras de la femme, sont actuellement les demeures des professeurs du Lycée Jean Laborde.

 


Studio Sifaka · 2020 - 12 - 23 SANDRIFY - MAISON JEAN LABORDE - ANDREA

Nantsoin’i Jean Laborde hoe « Femme nue et ouverte » ny tananany. Araka ny nambaran’i Rabearindrato Maminirina Ezekia, mpitaridia, dia tia vehivavy i Jean Laborde ary izany indrindra no nahatonga azy nanome endrika vatam-behivavy ny tananany. Tamin’ny taona 1996, nokarakarain’ny Fikambanana « Amis de Jean Laborde » ny trano lehibe, izay lohan’ilay vehivavy endriky ny tanana. Mirakitra ny tantaram-piainan’i Jean Laborde sy ireo asany ihany koa ny trano. Ireo trano ety amin’ny sisiny, izay natao ho tananan’ilay vehivavy, dia nipetrahan’ny miaramila izy ireo taloha ka lasa hipetrahan’ny mpampianatra ao amin’ny lisea Jean Laborde izy ireo amin’izao fotoana izao.